Un SEL c'est quoi ?

UN SYSTEME BASÉ SUR L'ÉCHANGE

Un S.E.L. est un système associatif permettant à un groupe de personnes (généralement entre 30 et 500) d'une même zone géographique d'échanger des services, des savoirs ou des biens. Pour évaluer les échanges entre ses membres, le groupe définit une unité d'échange, généralement basée sur le temps (60 unités = 1h). Pour le S.E.L. de Grenoble, l'unité s'appelle la noix ; ailleurs, ce peut être la pistache, le grain de sel, etc... Les échanges, bien souvent valorisés pour leurs dimensions humaines, s'effectuent de gré à gré entre les adhérents selon les demandes et les offres de chacun. Ils sont comptabilisés sur une feuille d'échanges et peuvent être enregistrés sur le compte des adhérents directement en ligne (pour plus de détails sur le fonctionnement des échanges consultez notre rubrique Démarrer).

Hebergeur d'image

 

ORIGINE DES S.E.L.

Même s'ils sont apparus récemment, les SELS sont les avatars d'une longue histoire : celle des monnaies locales.
Dans les années 80, Michael LINTON, écossais vivant dans une région touchée par la crise (l'île de Vancouver à l'extrême ouest du Canada), frappé de voir autant de gens doués de savoir-faire, réduits à l'inactivité par manque d'argent, décide de rationaliser un autre moyen d'échange utilisé localement : le troc. Il invente ainsi le premier L.E.T.S. : Local Exchange Trading System (Système d'Echange Local en français, soit SEL). Le principe est simple : l'échange ne se fait plus entre deux personnes mais au travers d'un système grâce à son unité d'échange. Un comptable enregistre les montants échangés et informe les participants de leur solde. 
À Victoria, sur l'Ile de Vancouver en Colombie-Britannique, le groupe VicLETS utilise sa propre monnaie, appelé les Green Dollars (Dollars verts). Avec quelque 115 membres, le groupe a dépensé près de 12 000 Green Dollars en échange au cours des deux années 2000 & 2001. « Le troc peut être la solution pour plusieurs, vis-à-vis d’une situation économique pas très reluisante. Chaque jour que je me rends au travail, je suis confronté à la pauvreté, l’inéquité, la dégradation de l’environnement et l’injustice qui sont inévitablement reliés à notre façon de consommer, très capitaliste », affirme Kieth Moen, l’administrateur deVicLETS. L'idée se propage au Canada, en Australie, puis en Grande Bretagne, aux Pays Bas… ; ces réseaux regroupent en Grande Bretagne plus de 20 000 personnes au sein de quelques 300 groupes. 
La " charte " Lets qui donne son identité au système, établit un certain nombre de principes : les participants évaluent eux-mêmes les transactions ; une structure centrale tient la comptabilité des échanges et diffuse la liste des services proposés par les participants mais n'est pas responsable de la qualité de ces services. L'état du compte de chacun peut être communiqué à tous et un comité est prévu qui repère les comptes " déviants " et cherche avec leurs détenteurs les moyens de les rééquilibrer. De plus, l'accent est mis sur la convivialité, la transparence et la participation de tous aux problèmes de fonctionnement.
A Montbel, non loin de Pamiers (Ariège), François Terris fait figure de pionnier. En 1994, avec deux autres personnes, il crée le SEL pyrénéen, premier du genre en France. Aujourd’hui, il est en charge du réseau national d’animation et d’information des SEL. Sur son modèle, de nombreux Sels se sont développés sur toute la France.

Pour plus d'information sur les SEL, vous pouvez nous contacter ou aller sur le site de l'association pour la promotion des SEL francophones SEL'idaires.

Pour nous rencontrer : un marché a lieu tous les deuxièmes dimanches du mois à l’adresse : Locaux de la MNEI (entrée latérale de droite), 5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble

Allez voir nos dernières actualités pour plus d'informations!

 

Vous pouvez également nous rencontrer pendant une de nos permanences:

  • le 1er mardi du mois de 17h00 à 19h00 : à la boutique Regards d'Ailleurs, 1 rue Lazare Carnot à l'angle de la rue Lesdiguière, à Grenoble.
  • le 3e mardi du mois de 17h à 19h : A la MNEI, 5 Place Bir Hakeim, Grenoble, salle Abeille.
  • NOUVEAU : Les 2e et 4e mercredi du mois de 17 à 19h : Galerie-café "la VINA",12 place Notre-Dame à Grenoble.
Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur connecté.

  • Membre 133